Mondial à Pétanque La Marseillaise LOGO 3 BLANCMLM2017     annonces legales final2

Jeudi 18 janvier 2018 - 03h56
MAJ: mercredi 17 janvier 2018 21:13

Télévision

MAGAZINE D'INVESTIGATION
23:05
Enquête exclusive

med-crop1-6535b9b4361dd3ec76f200c7da0f6e6a768cbe9d.jpg

Premiers pas dans la police : les nouveaux gardiens de la paix

Présenté par Bernard De la Villardière
Juste après les attentats de novembre 2015, l'État décide de renforcer ses effectifs policiers. Dès 2016, 5 000 gardiens de la paix ont été recrutés, soit en moyenne deux fois plus que les années précédentes. Et leur formation débute en juillet 2016. Pendant près d'un an, du jour de leur admission à l'école de police jusqu'à la fin de leur stage, nous avons suivi les 120 élèves gardiens de la paix de l'École de Roubaix. Parmi eux, Tidiane, ancien videur de boîte de nuit qui a choisi de changer de vie pour servir la France ; Amélie, mère de famille et coach sportive qui voulait se confronter aux réalités du terrain ; et Julien, étudiant qui a toujours rêvé de devenir policier. Pour ces futurs gardiens de la paix, il a fallu faire des sacrifices et multiplier les efforts. Internat obligatoire, discipline de fer, levée des couleurs chaque jour à 7h30, alcool interdit, entraînement physique intense et nombreux cours théoriques... Un programme chargé et particulièrement exigeant. Après cinq mois d'école, tous les élèves ont ensuite été envoyés sur le terrain. En stage dans un commissariat, ils ont été confrontés à des situations réelles, parfois très dangereuses. Leur mission : assurer la sécurité au quotidien. Leur apprentissage : savoir réagir à tout type de situation, de la violence conjugale aux vols à la tire, de la tentative de suicide à l'attaque terroriste. Nous les avons accompagnés lors de leurs premières patrouilles, interventions et interpellations, où les élèves gardiens de la paix n'ont pas été épargnés...
2013 © Copyright Journal La Marseillaise