Mondial à Pétanque La Marseillaise LOGO 3 BLANCMLM2017     annonces legales final2

Dimanche 18 février 2018 - 03h59
MAJ: samedi 17 février 2018 23:34

Magazine

ARGENT & DROIT

Le chèque énergie enfin généralisé

med-174396672aea42a9ec83a0a664e1d0ed1e835a94.jpeg
©iStock / City Presse

Après plus d'un an d'expérimentation locale, le chèque énergie a officiellement remplacé les anciens tarifs sociaux d'électricité et de gaz au 1er janvier. Décryptage d'une aide financière destinée à lutter contre la précarité énergétique des foyers les plus modestes.

med-ce5704ad31f9d9108063a2c08cde2562c9ceacd6.jpeg
©iStock / City Presse

En France, quelque 4 millions de ménages consacrent plus de 10 % de leur budget à l'énergie de chauffage de leur logement. Au-delà d'une politique incitative de travaux de rénovation, l'État a donc entrepris de soutenir financièrement les foyers les plus en difficulté en généralisant le chèque énergie.

med-2acb5bea875e7b19aa916d1ddf7b2e13ceb5906f.jpeg
©iStock / City Presse

Exit les tarifs sociaux

C'est la loi sur la transition énergétique promulguée en août 2015 qui a prévu une mise en œuvre progressive de ce dispositif qui remplace les anciens tarifs sociaux de l'énergie depuis le 1er janvier.
Entre les nombreux critères de sélection et un manque de visibilité, le tarif de première nécessité (électricité) et le tarif spécial de solidarité (gaz) se sont en effet révélés trop complexes et peu efficaces dans la lutte contre la précarité énergétique puisqu'ils ne bénéficiaient qu'à 3 millions de foyers, alors que 4 millions peuvent y prétendre. À cause d'une méconnaissance du dispositif, doublée d'une mauvaise transmission des informations entre les fournisseurs d'énergie et l'administration, un million d'ayants droit sont dès lors restés contraints de se débrouiller seuls pour payer leurs factures.

Un chèque plus facile

Plus simple et pratique, le chèque énergie promet à présent une aide plus équitable dans la mesure où elle s'adresse à l'ensemble des ménages en situation de précarité, quelle que soit leur énergie de chauffage.
Attribué sous condition de ressources, ce coup de pouce annuel est d'au moins 48 € et peut atteindre jusqu'à 227 €, en fonction de la composition du foyer. Si ce chèque est envoyé automatiquement aux bénéficiaires, n'importe qui peut vérifier son éligibilité au dispositif en entrant son numéro fiscal sur le site internet officiel : Chequeenergie.gouv.fr. À défaut d'y trouver le détail du niveau de ressources exigé, on y apprend par exemple qu'un couple avec deux enfants affichant un revenu fiscal de référence global de 11 000 € a droit à un chèque énergie de 227 €.
Une fois cette enveloppe en poche, vous pouvez l'utiliser pour payer vos factures d'énergie (électricité, gaz, chaleur, fioul, bois…) auprès de votre fournisseur, ainsi que vos charges de chauffage incluses dans la redevance d'un logement-foyer conventionné. Cerise sur le gâteau : le chèque énergie peut se cumuler avec les aides à la rénovation pour financer des travaux visant à limiter votre consommation énergétique.
À noter : outre l'envoi du règlement par courrier, vous pouvez payer vos factures d'électricité ou de gaz naturel en ligne sur Chequeenergie.gouv.fr.

Un test encourageant

Histoire d'éviter les couacs, cette aide financière a d'abord été testée depuis plus d'un an dans quatre départements. Plus de 170 000 chèques énergie d'un montant moyen de 150 € ont ainsi été envoyés en 2016 et en 2017 en Ardèche, en Aveyron, dans les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais. Et si 21 % des bénéficiaires n'avaient pas utilisé ce coup de pouce lors de la première année d'expérimentation, le taux d'usage était en hausse il y a quelques mois, d'après le rapport d'évaluation présenté par le ministère de la Transition écologique en décembre. Quant aux dépenses réglées par ce biais, ce sont quasi exclusivement des factures d'énergie et de chauffage, puisque seuls soixante-trois chèques ont servi à payer des travaux de rénovation énergétique en 2016.

Plus d'infos sur : www.chequeenergie.gouv.fr

En quête de perfection

Avec une valeur moyenne de 150 € par an, le chèque énergie offre un coup de pouce supérieur aux anciens tarifs sociaux dont l'aide tournait aux alentours de 114 €. Il n'empêche, c'est bien loin de couvrir les quelque 1 500 € de facture énergétique annuelle que sont contraints d'assumer les ménages ! Sans compter qu'il ne règle pas la question de la solvabilisation des foyers ni des impayés d'énergie.
A minima, les associations et le médiateur de l'énergie ont donc demandé que cette aide financière soit revalorisée, ce que le rapport d'évaluation de l'expérimentation préconise également. Il faudra toutefois attendre un peu pour en profiter puisque le budget 2018 prévoit une hausse de 50 € du chèque énergie pour 2019.

Julie Polizzi
Article vu 16 fois

Derniers articles

  • Argent & droit, Jeudi 15 Février 2018

    Retraite, les prélèvements sociaux pèsent sur la pension

    med-ae981b41a11b0e77ae4e571cedf4d182823638aa.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Alors que les salariés viennent de profiter d'une baisse de charges, les seniors sont loin d'être à la fête sous l'ère Macron ! Avec la hausse du taux de la contribution sociale généralisée, les retraités voient en effet leurs revenus diminuer....

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 13 Février 2018

    Le livret de famille plus facile à obtenir

    med-0d6eadfa82fd4a22d65873f30c65051bca0b2e65.jpeg
    ©iStock /City Presse
    Essentiel pour établir les liens de filiation entre les différents membres de la maisonnée, le livret de famille est requis dans plusieurs démarches administratives telles qu'une inscription à l'école, le retrait d'un extrait de naissance ou...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Samedi 10 Février 2018

    Le stationnement change de voie

    med-75ea3063bd81e39f03930ab69661b2f963673ec3.jpeg
    ©iStock
    Depuis le 1er janvier dernier, les règles de stationnement payant, et surtout les amendes qui leur sont relatives, sont confiées aux seules communes. La mesure est désormais bien en place et a modifié la donne en profondeur.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 7 Février 2018

    L'emprunt à prix d'or après 60 ans

    med-0a140c9b2edd9b334488334270e92c1643da72ef.jpg
    ©Thinkstock
    Pour réaliser un rêve immobilier ou s'acheter une nouvelle voiture à crédit, les seniors doivent s'attendre à payer le prix fort…

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 7 Février 2018

    Vélo électrique, une aide quasi inexistante

    med-a0986391086a3839ac0ed063832beed0edbb0162.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Alors que le gouvernement annonçait sa suppression depuis des mois, il a finalement décidé de conserver, a minima, la prime allouée pour l'achat d'un vélo électrique.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 6 Février 2018

    Assurance emprunteur : la résiliation annuelle accessible à tous

    med-997470e86e752db832c861cf890b27cd9d6275d4.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Après plusieurs années de libéralisation progressive, le contrat d'assurance lié à une offre de prêt immobilier peut enfin être résilié de façon simple à sa date anniversaire. Une révolution qui devrait permettre aux emprunteurs de faire de...

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mardi 6 Février 2018

    L'épargnant davantage protégé

    med-ba14c3511811d8da0db1e26549043e838e1aa6d2.jpeg
    ©iStock / City Presse
    En toute discrétion, la protection des épargnants vient d'être renforcée par la directive européenne dite MIF 2, entrée en vigueur le 3 janvier.Le premier objectif est de permettre aux usagers de connaître réellement le coût de leur placement....

    Lire l'article

  • Argent & droit, Vendredi 2 Février 2018

    Diminuer son activité en fin de carrière, le mode d'emploi

    med-ed3633a7f6181d644331d5a603841f1b8ed67955.jpg
    ©Thinkstock
    Afin d'aménager leur fin de carrière, les actifs peuvent recourir au dispositif de la retraite progressive, récemment étendu. Décryptage.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Vendredi 2 Février 2018

    Assurance dépendance : à quoi sert-elle ?

    med-40fa5916b82379a795a096437cd4d9d7ff25c38a.jpeg
    ©iStock
    En prévision d'une éventuelle perte d'autonomie, de nombreux seniors souscrivent une assurance dépendance. Quel est son intérêt ? Ses inconvénients ? On décrypte cette couverture réservée à vos vieux jours.

    Lire l'article

  • Argent & droit, Mercredi 31 Janvier 2018

    Vol de carte bancaire, l'addition moins salée

    med-127e1e42dfe98e1aad384851c2709fb739104343.jpeg
    ©iStock/City Presse
    Vous ne retrouvez plus votre carte bleue ? Vous avez été victime d'un vol ? Pas de panique, il suffit de faire le plus vite possible opposition auprès de votre banque pour assurer vos arrières. Cette procédure bloque en effet votre CB de façon...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

2013 © Copyright Journal La Marseillaise