Mondial à Pétanque La Marseillaise LOGO 3 BLANCMLM2017     annonces legales final2

Jeudi 19 octobre 2017 - 16h05
MAJ: jeudi 19 octobre 2017 13:58

Magazine

ANIMAUX

Ces Français qui se piquent d'apiculture

med-37c20d8340228d41ff8112a282701bd03e1b4353.jpeg
©Thinkstock

Récolter du miel grâce à ses propres ruches peut en faire rêver plus d'un. Mais devenir apiculteur n'est pas une mince affaire. Mieux vaut donc savoir dans quoi on se lance…

med-369bcbbfaf8006a306b37671b81431800d4f760a.jpeg
©Thinkstock

À l'instar du jardinage, l'apiculture est un loisir de plus en plus apprécié par les Français. Toujours plus nombreux, ces apiculteurs en herbe seraient déjà 50 000 en France. Un engouement qui s'explique par un besoin d'authenticité et la prise en compte de la préservation de la biodiversité ; les abeilles étant en effet particulièrement menacées. Mais, si tout le monde (ou presque) peut s'occuper d'une ruche, la manipulation de ces insectes butineurs et les techniques liées à l'apiculture ne s'apprennent pas d'un coup de baguette magique !

med-fb3b6e3174550b70a09193b4096bdbaae3ed636c.jpeg
©Thinkstock

Trouver son mentor

On ne s'improvise pas apiculteur, on le devient. Et avant d'enfiler votre costume de cosmonaute pour évoluer au milieu de milliers d'abeilles, mieux vaut avoir pris quelques cours. En effet, s'il est tout à fait possible de se former sur le tas ou d'en apprendre beaucoup dans les bouquins, rien ne vaut un stage ou une formation auprès d'un apiculteur confirmé. Cela aura le double mérite de vous inculquer les bases de l'apiculture mais aussi de vous éviter des erreurs de débutant qui peuvent vous mettre en danger ou mettre à mal la pérennité de vos ruches.

Pour savoir préparer l'hivernage, détecter une maladie ou encore comment manipuler les abeilles, un stage ne sera jamais de trop. Pour trouver une formation, vous pouvez vous rapprocher du syndicat apicole le plus proche de chez vous ou vous faire conseiller par un apiculteur professionnel. Il existe encore des ruchers écoles, qui sont pour la plupart des associations locales et qui dispensent des cours sur une ou plusieurs saisons. En général, chaque département a son rucher école.

La panoplie du parfait apiculteur

Une fois toutes les clés en main pour gérer vos ruches, il va falloir vous équiper. N'écoutez pas ceux qui se vantent de pouvoir virevolter au milieu des butineuses sans aucune protection ! Si cela est possible après plusieurs années de pratique, le stress des débuts et l'inexpérience peuvent être dangereux.

Investissez donc d'abord dans une voilette plutôt que dans un scaphandrier, vous serez ainsi plus libre de vos mouvements et vous transpirerez moins durant les saisons les plus chaudes. L'attirail de cosmonaute n'est pas toujours indispensable. Protégez le haut du corps avec un blouson de travail pour apiculteur, il sera suffisamment épais pour résister aux piqûres. Pour le bas, enfilez un bon jean, mais pas élastique, et éventuellement un surpantalon. Enfin, une paire de gants est une sécurité supplémentaire. Côté matériel, vous aurez nécessairement besoin d'un enfumoir, d'un lève-cadre, d'une brosse spéciale et d'un coupoir à propolis. En tout, il vous en coûtera environ 200 €.

L'achat et l'emplacement de la ruche

Il reste à vous procurer une ruche et un essaim d'abeilles. Comptez entre 400 et 500 €. Mais attention, fournissez-vous auprès d'apiculteurs professionnels car se tourner vers du matériel bas de gamme, c'est prendre le risque de voir sa colonie d'ouvrières périr dès le premier hiver. Le bois de la ruche doit en effet être isolant pour protéger les insectes du froid, du gel, de la pluie mais aussi de la chaleur.

Quant à son emplacement, choisissez un bout de terrain éloigné des voisins, à l'abri du vent et loin d'un étang ou d'une rivière. Les abeilles n'aiment guère l'humidité… Ensuite, vos ruches doivent être disposées sur un promontoire stable, surtout pas au ras du sol pour éviter justement les remontées d'humidité. Vous pouvez toujours enrucher vous-même un essaim mais cette étape est technique et demande un peu de savoir-faire. Pour débuter, le mieux est d'acheter une ruche déjà remplie de butineuses.

Enfin, sachez tout de même que vous devez déclarer vos ruches. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du ministère de l'Agriculture. Cette déclaration permet de gérer d'éventuels problèmes sanitaires et de vous prévenir en cas d'alerte, notamment de maladies ou de risques d'intoxication.

M.K.
Article vu 132 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 22 Novembre 2017

    Faut-il déclarer le décès de son animal ?

    med-40e57c61df7016772dfd2d92f9f67929762cf651.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Dans la mesure où l'identification des animaux de compagnie est obligatoire en France depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats, il est également nécessaire d'avertir l'administration dès lors que votre compagnon vient à décéder. Car...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 21 Novembre 2017

    Chat senior : adaptez votre logement

    med-35ef7db38a890038d20f0023601302edfa0ad926.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Parce que les animaux aussi peuvent souffrir de la vieillesse, il est de notre responsabilité de tout mettre en œuvre pour qu'ils vivent le plus confortablement possible. Chez les chats notamment, qui aiment grimper, sauter et faire des acrobaties,...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 20 Novembre 2017

    Chiots : anticipez les dangers de la maison

    med-012a9c868bdc198cf6b6b07fe59489da0ad0ab33.jpeg
    ©iStock / City Presse
    L'arrivée d'un chiot à la maison est, en général, un vrai bonheur pour toute la famille. Mais ce nouvel environnement n'est pas forcément toujours adapté à l'animal. En effet, au sein du foyer, les dangers sont nombreux…

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 15 Novembre 2017

    Pourquoi les selfies mettent la faune en danger ?

    med-848fadf39ee1178a3938344a5b0377159c92923e.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Face à un paresseux, une tortue géante ou un tatou, la majorité d'entre nous redevient un enfant. On veut approcher, on veut toucher et, bien sûr, garder un souvenir ! Nouvelle tendance des réseaux sociaux, les selfies avec des espèces sauvages...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 14 Novembre 2017

    Santé animale : un vrai souci financier pour les maîtres

    med-3346b259daf55a0c561f0fd59abc769d7b4c9141.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Prendre soin de son fidèle compagnon, ça a un prix et pas n'importe lequel ! D'après un récent sondage, les propriétaires consacrent déjà 380 € à la santé de leur animal et redoutent surtout les maladies soudaines...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 13 Novembre 2017

    L'équitation monte le son

    med-f5dd4cc5a6d177b8354fc51446eddf36559e8d70.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Si l'équitation est un sport qui séduit toujours plus, de nouvelles méthodes pédagogiques apparaissent, notamment la pratique équestre en musique. En effet, que ce soit pour le cavalier ou le cheval, le son permet de gommer le stress et d'améliorer...

    Lire l'article

  • Animaux, Jeudi 9 Novembre 2017

    Testez vos connaissances sur les espèces protégées

    med-e560ed393e05286cb91d0a912c85824a549bf3f2.jpeg
    ©Thinkstock
    La législation protégeant la flore et la faune françaises est vaste et complexe. Voyons voir si vous savez vous y retrouver dans ce maquis réglementaire !

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 8 Novembre 2017

    À la recherche des animaux perdus

    med-5130b93bc01220be27718dfbf18f371b3325cd85.jpeg
    ©DR
    Vous avez perdu votre matou ou vous avez trouvé un toutou égaré ? Depuis l'été 2016, l'application mobile AnimaLost aide les propriétaires d'animaux perdus en mettant en contact les personnes qui cherchent leur compagnon à quatre pattes et celles...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 7 Novembre 2017

    Le marché animalier passé au crible

    med-97ae5079290cb43247c9cb5fee222eb342fba742.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Alors que plus d'un foyer français sur deux possède un animal de compagnie, le site spécialisé Wamiz dresse un panorama du marché national. Focus.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 6 Novembre 2017

    Comment éduquer un chien sourd ?

    med-052979185f2c1cb4dc867b0cb0f2882f74dd507c.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Qu'il le soit de naissance ou de vieillesse, un chien sourd peut tout à fait vivre normalement et recevoir les mêmes bases éducatives que les autres. Il suffit de savoir mener la communication visuelle avec brio et d'être un peu patient...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

2013 © Copyright Journal La Marseillaise