Mondial à Pétanque La MarseillaiseLOGO MONDIALannonces legales final2

Jeudi 24 mars 2016 - 17h04
MAJ: jeudi 24 mars 2016 15:40

Magazine

ANIMAUX

Ces Français qui se piquent d'apiculture

med-37c20d8340228d41ff8112a282701bd03e1b4353.jpeg
©Thinkstock

Récolter du miel grâce à ses propres ruches peut en faire rêver plus d'un. Mais devenir apiculteur n'est pas une mince affaire. Mieux vaut donc savoir dans quoi on se lance…

med-369bcbbfaf8006a306b37671b81431800d4f760a.jpeg
©Thinkstock

À l'instar du jardinage, l'apiculture est un loisir de plus en plus apprécié par les Français. Toujours plus nombreux, ces apiculteurs en herbe seraient déjà 50 000 en France. Un engouement qui s'explique par un besoin d'authenticité et la prise en compte de la préservation de la biodiversité ; les abeilles étant en effet particulièrement menacées. Mais, si tout le monde (ou presque) peut s'occuper d'une ruche, la manipulation de ces insectes butineurs et les techniques liées à l'apiculture ne s'apprennent pas d'un coup de baguette magique !

med-fb3b6e3174550b70a09193b4096bdbaae3ed636c.jpeg
©Thinkstock

Trouver son mentor

On ne s'improvise pas apiculteur, on le devient. Et avant d'enfiler votre costume de cosmonaute pour évoluer au milieu de milliers d'abeilles, mieux vaut avoir pris quelques cours. En effet, s'il est tout à fait possible de se former sur le tas ou d'en apprendre beaucoup dans les bouquins, rien ne vaut un stage ou une formation auprès d'un apiculteur confirmé. Cela aura le double mérite de vous inculquer les bases de l'apiculture mais aussi de vous éviter des erreurs de débutant qui peuvent vous mettre en danger ou mettre à mal la pérennité de vos ruches.

Pour savoir préparer l'hivernage, détecter une maladie ou encore comment manipuler les abeilles, un stage ne sera jamais de trop. Pour trouver une formation, vous pouvez vous rapprocher du syndicat apicole le plus proche de chez vous ou vous faire conseiller par un apiculteur professionnel. Il existe encore des ruchers écoles, qui sont pour la plupart des associations locales et qui dispensent des cours sur une ou plusieurs saisons. En général, chaque département a son rucher école.

La panoplie du parfait apiculteur

Une fois toutes les clés en main pour gérer vos ruches, il va falloir vous équiper. N'écoutez pas ceux qui se vantent de pouvoir virevolter au milieu des butineuses sans aucune protection ! Si cela est possible après plusieurs années de pratique, le stress des débuts et l'inexpérience peuvent être dangereux.

Investissez donc d'abord dans une voilette plutôt que dans un scaphandrier, vous serez ainsi plus libre de vos mouvements et vous transpirerez moins durant les saisons les plus chaudes. L'attirail de cosmonaute n'est pas toujours indispensable. Protégez le haut du corps avec un blouson de travail pour apiculteur, il sera suffisamment épais pour résister aux piqûres. Pour le bas, enfilez un bon jean, mais pas élastique, et éventuellement un surpantalon. Enfin, une paire de gants est une sécurité supplémentaire. Côté matériel, vous aurez nécessairement besoin d'un enfumoir, d'un lève-cadre, d'une brosse spéciale et d'un coupoir à propolis. En tout, il vous en coûtera environ 200 €.

L'achat et l'emplacement de la ruche

Il reste à vous procurer une ruche et un essaim d'abeilles. Comptez entre 400 et 500 €. Mais attention, fournissez-vous auprès d'apiculteurs professionnels car se tourner vers du matériel bas de gamme, c'est prendre le risque de voir sa colonie d'ouvrières périr dès le premier hiver. Le bois de la ruche doit en effet être isolant pour protéger les insectes du froid, du gel, de la pluie mais aussi de la chaleur.

Quant à son emplacement, choisissez un bout de terrain éloigné des voisins, à l'abri du vent et loin d'un étang ou d'une rivière. Les abeilles n'aiment guère l'humidité… Ensuite, vos ruches doivent être disposées sur un promontoire stable, surtout pas au ras du sol pour éviter justement les remontées d'humidité. Vous pouvez toujours enrucher vous-même un essaim mais cette étape est technique et demande un peu de savoir-faire. Pour débuter, le mieux est d'acheter une ruche déjà remplie de butineuses.

Enfin, sachez tout de même que vous devez déclarer vos ruches. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du ministère de l'Agriculture. Cette déclaration permet de gérer d'éventuels problèmes sanitaires et de vous prévenir en cas d'alerte, notamment de maladies ou de risques d'intoxication.

M.K.
Article vu 95 fois

Derniers articles

  • Animaux, Mercredi 20 Septembre 2017

    Un automne au poil

    med-8be69d7a7804cf8427d4968034c9bfb84381e186.jpeg
    À l'approche de l'automne et du changement de températures, nos compagnons à quatre pattes commencent déjà à perdre leurs poils. En pleine mue, il faut les brosser chaque jour afin d'éliminer le pelage mort, notamment chez les chats qui ont...

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 19 Septembre 2017

    La maladie des points blancs

    med-4213f50190624daeae1e1a09f31a74cf05da5593.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Bien connue des aquariophiles, la maladie des points blancs est due à un parasite qui se fixe dans la peau du poisson. Son traitement est possible, mais il est long.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 18 Septembre 2017

    Un toutou à l'Élysée : une tradition française

    med-95594c6d0cb870c4847af27ef5e5d0da7d68ce4f.jpeg
    ©Ludovic Marin / AFP
    À l'instar de ses prédécesseurs, Emmanuel Macron vient d'accueillir Nemo à l'Élysée, un croisé labrador griffon de deux ans. Une vieille tradition présidentielle…

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 12 Septembre 2017

    Une troisième paupière à surveiller de près

    med-19f7ba665bb1b66ac4e2475fc58e735c1b114f92.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Les yeux d'un chat ou d'un chien sont triplement protégés puisqu'en plus d'une paupière supérieure et d'une autre inférieure, ils possèdent également une troisième paupière appelée membrane nictitante. Habituellement non visible sur un animal...

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 11 Septembre 2017

    Des traitements plus naturels pour les NAC

    med-b020f5473ebfd732d5288a784c7bee286d44b06a.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Ostéopathie, acupuncture ou encore homéopathie, les médecines alternatives bénéficient désormais à tous nos animaux de compagnie. On fait le point sur ce phénomène.

    Lire l'article

  • Animaux, Vendredi 8 Septembre 2017

    Pourquoi mon chat ne mange plus ?

    med-edad549628d39e2d936fe817c89c31bc6091ef0a.jpeg
    ©iStock / Citypresse
    Quand l'appétit va, tout va ! Alors quand votre petit félin se met à bouder sa gamelle, il y a de quoi s'inquiéter. Mais que ce soit pour des raisons médicales ou par stress, des solutions existent.

    Lire l'article

  • Animaux, Jeudi 7 Septembre 2017

    Nos amies les bêtes ont leur web série

    med-dc01b20e62d18f1aac25383e6df16111c8cdf3cd.jpeg
    ©Stéphane Garetti
    Pour sensibiliser le public à l'adoption et à la vie des animaux en refuges, une série a vu le jour sur internet. Les bénévoles qui la réalisent cherchent de nouveaux financements pour produire une troisième saison.

    Lire l'article

  • Animaux, Mardi 29 Août 2017

    La Rochelle, station balnéaire la plus pet friendly de l'été

    med-70d154be9735637bba3a38436957e0e04c7ce5ea.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Vous cherchez une destination où partir avec votre animal de compagnie ? Jetez donc un œil à la liste des villes et des pays les plus accueillants.

    Lire l'article

  • Animaux, Lundi 28 Août 2017

    De l'abandon à l'adoption, Wamiz fait le point

    med-5c0bf6fa332d392c3c6c264d6faa687bcdd0e156.jpeg
    ©iStock / City Presse
    Pour favoriser l'adoption des chiens et des chats qui attendent dans les refuges, Wamiz a lancé une application mobile et un « chatbot » à destination des potentiels propriétaires afin de les aiguiller dans leur choix.

    Lire l'article

  • Animaux, Mercredi 23 Août 2017

    Bien choisir son shampoing

    med-de2111e2fc8fdc03717b3a4184389207550eebe8.jpeg
    ©iStock / City Presse
    À l'inverse d'un chien, un matou en bonne santé se lave tout seul et ce, tout au long de la journée. Il n'empêche, certains félins aventuriers qui rentrent très sales de leurs balades et les minets aux poils graisseux peuvent avoir besoin d'un...

    Lire l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

2013 © Copyright Journal La Marseillaise